Avanature.com » Divers » Comment savoir aussi un doigt est cassé après un choc

Comment savoir aussi un doigt est cassé après un choc

4.8/5 - (29 votes)

Les doigts sont des parties du corps qui se cassent facilement.

Lorsque vous tombez sur un objet dur, le choc peut provoquer une fracture de l’un d’eux.

La fracture est une blessure qui peut être causée par un accident, mais aussi par la pratique d’un sport ou d’un travail manuel.

Il faut savoir que les doigts sont constitués de plusieurs os et de plusieurs tendons.

Ils sont donc très fragiles et peuvent se casser facilement.

Pourquoi Personne ne peut explorer l'Antarctique

Comment savoir si un doigt est cassé après un choc ?

Souvent, les doigts sont cassés après un choc violent.

Le doigt peut être déformé et la peau qui le recouvre peut être étirée.

Il est nécessaire de savoir si le doigt est cassé avant l’arrivée à l’hôpital afin d’assurer une prise en charge adéquate. Cela permet aussi d’obtenir des informations sur la gravité du traumatisme et de déterminer si une opération chirurgicale est nécessaire ou non.

La première chose à faire après un coup violent sur un doigt est de vérifier l’existence d’un gonflement et d’une douleur importante. Si ces symptômes sont présents, il faut consulter immédiatement un médecin afin que celui-ci procède à un examen complet pour évaluer la gravité de votre blessure. Une radiographie sera réalisée pour confirmer ou infirmer la fracture du doigt et voir si une intervention chirurgicale est nécessaire.

Si vous avez un doigt fracturé, quels sont les symptômes ?

Lorsqu’un doigt est fracturé, il y a un gonflement et une douleur.

La plupart du temps, les gens ne peuvent pas bouger le doigt affecté.

Il est fréquent que le doigt soit écrasé entre l’os et la peau. Cela augmente le risque d’infection.

Le gonflement provoque également une enflure du doigt, ce qui signifie que vous ne pouvez pas serrer vos mains normalement ou effectuer des tâches simples comme serrer un sac à main ou soulever quelque chose de lourd. Une fracture simple n’est pas grave si elle est traitée correctement. Si votre doigt est cassé plus loin dans le long de la paume ou jusqu’à l’avant-bras, cela peut être plus sérieux et nécessiter une intervention chirurgicale pour réparer les os endommagés.

Lorsqu’elle se produit sur un petit doigt, elle peut être traitée au cabinet de votre professionnel de la santé local. Pour les autres types de fractures, il faut consulter immédiatement un médecin car elles peuvent être très douloureuses et entraîner une infection grave si elles ne sont pas correctement traitées.

Fracture du doigt : comment bien soigner une fracture ?

La fracture du doigt est un accident qui peut arriver à tout le monde.

Le risque de fracture augmente au cours de la vie, notamment après 60 ans, chez les femmes et chez les personnes souffrant de problèmes osseux. Une fracture du doigt peut être prévenue en portant des gants lorsque l’on jardine ou que l’on manipule des outils dangereux. Toute chute sur une surface dure (trottoir, bord de route) peut provoquer une fracture du doigt.

Lorsqu’une fracture survient, il faut prendre le temps d’appeler les urgences, même si la douleur ne semble pas trop intense ou si elle n’empêche pas complètement la main de bouger. Si cette condition est rencontrée :

  • Lavez-vous soigneusement les mains avec du savon et séchez-les bien avant d’appliquer une pommade
  • Appliquez une pommade qui aide à réduire l’inflammation
  • Vous pouvez également appliquer un pansement pour protéger votre doigt contre toute infection

La radiographie est-elle toujours nécessaire pour diagnostiquer une fracture ?

L’examen radiographique est un examen qui permet de déterminer si une fracture a eu lieu. Cependant, il n’est pas toujours suffisant pour diagnostiquer la fracture, car il peut y avoir des fractures non visibles à l’œil nu et que les os ne sont pas bien alignés. En cas de doute sur le diagnostic, une IRM ou une tomodensitométrie peut être envisagée.

L’examen radiographique permet de mesurer la longueur des os fracturés.

Il est utilisé pour diagnostiquer les fractures simples ou complexes et établir un diagnostic complet du membre blessé.

Il existe différents types de radiographies : La radiographie standard (classique) : elle permet d’observer l’ensemble du corps humain en haute résolution et en 2 dimensions. Elle est généralement demandée en cas d’accident traumatique grave afin d’éliminer tout problème structurel majeur au niveau des os, des ligaments et des articulations.

La radiographie numérique : elle présente certaines limites par rapport à l’ancienne mais fournit une image plus claire grâce à son faible rayonnement x qui réduit le risque tumoral potentiel surtout chez les jeunes patients (enfants). Elle offre également la possibilité de faire plusieurs clichés ce qui facilite le suivi longitudinal du patient.

La tomodensitométrie (TDM) : cet examen permet d’obtenir une image 3D du corps humain en profondeur et avec beaucoup plus de précision que les autres techniques radiologiques conventionnelles.

Les fractures des doigts de la main : les plus fréquentes

Les fractures de doigts sont souvent dues à une chute ou un coup sur l’avant-bras.

Les mains sont donc les premières victimes, en particulier le pouce et l’index. Mais d’autres parties du corps peuvent être touchées : poignet, cheville, pied… Lorsqu’elles surviennent en dehors des sports de combat, ces fractures nécessitent parfois plusieurs mois pour guérir.

La fracture du poignet est la plus fréquente. Elle atteint généralement la base du radius (l’os situé à la partie inférieure de la main) ou au col (à l’intersection entre le radius et le cubitus).

La fracture du doigt est aussi souvent causée par un accident domestique ou professionnel. Cette blessure peut également être due à un traumatisme faisant suite à une chute sur des objets tranchants, comme une hache par exemple.

Que faire en cas de fracture du doigt ?

Si vous avez un doigt fracturé, il est important de prendre les bonnes mesures pour soigner la blessure. Cela vous permettra d’éviter une infection et de réduire le risque de complications. De plus, si vous choisissez la bonne méthode pour traiter votre doigt fracturé, vous pourrez accélérer sa guérison. Pour prévenir l’infection : Il faut garder le doigt fracturé au sec et propre pendant 24 heures après la blessure.

Vous pouvez utiliser une compresse ou un bandage afin de le maintenir en place. En cas d’infection, consultez votre médecin généraliste ou un autre professionnel de la santé qualifié dans les meilleurs délais. Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires pour traiter l’infection. Parlez-en à votre médecin avant de commencer à prendre des antibiotiques sans prescription médicale.

Les fractures des os du doigt : les plus courantes

Une fracture de doigt est une blessure qui peut être causée par un traumatisme ou une chute.

Il existe plusieurs types de fractures des os du doigt :

  • La fracture transversale : elle touche l’os situé à la base du pouce et se manifeste par une douleur dans le poignet. Cette blessure peut également provoquer une déformation du doigt.
  • La fracture longitudinale : il s’agit d’un accident en forme de trait et affectant le premier métacarpe, c’est-à-dire la partie supérieure du pouce.

    La personne touchée ressent généralement une douleur au niveau du poignet.

  • La fracture diaphysaire : celle-ci est souvent due à un traumatisme comme une chute sur le dos ou sur les mains posées sur le sol. Elle peut aussi être causée par un instrument tranchant comme un tournevis.

Pour conclure, pour savoir si un doigt est cassé après un choc, il faut soit aller chez le médecin ou alors découvrir ce que cela donne quand on appuie dessus. En effet, les deux doigts sont posés à plat sur une planche et le poids du corps est exercé dessus et l’on appuie dessus.

Entorse des doigts – Conseil kiné traitement et exercices ( ne pas les immobiliser )